top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAurore

Notre visite au salon Learning Technologies 2024

Dernière mise à jour : 30 janv.

La traditionnelle tournée des nouveautés edtech !




Cette année encore je me suis rendue au salon Learning Technologies qui se tenait les 25 et 26 janvier 2024, Porte de Versailles.


Les enjeux étaient un peu différents cette année. Force est de constater que les priorités et les besoins de nos clients ont un peu changé. Je n'ai donc pas souhaité écumer les traditionnelles solutions LMS/LXP car il faut dire que nous avons été très peu interrogés en 2023 sur ces points. Cela ne m’a pas empêché de les saluer (poke 360Learning , Teach Up, Rise Up, etc.).


En revanche j'étais à la recherche de nouveaux outils de gamification, d’immersion et de résolution de problèmes. Car oui les clients en 2023 ont demandé du jeu, du wahou, de la créativité et de l’innovant – MAIS pas cher, facile à mettre en place, compatible avec leurs outils existants, avec des designs hyper quali …. Spoiler alert : je n’ai pas vraiment trouvé.


Il faut dire que je me suis épargnée d’aller voir les solutions que l’on connait déjà. Celles qui sont déjà plébiscitées par nos clients : coucou Wooclap, Genial.ly, Padlet, Murf.ai, Rise360… dont les preuves ne sont plus à faire. On espère juste que cela dure.

Je me suis également épargnée d’aller voir les solutions que l’on connait déjà et dont on sait que la mayonnaise ne prend pas. Petit coucou quand même à la charmante personne de Klaxoon qui s’est démenée. Mais non désolée, je n’y arrive pas !


Pour le fun (ironie, quand tu nous tiens) je suis allée voir du côté de l’IA. Pas difficile, ce sont probablement les deux lettres les plus imprimées sur les stands, il y en a partout ! Mais comme entendu au salon, il ne suffit pas d’adjoindre Chat GPT à sa solution pour faire de l’IA. Deux solutions ont retenu mon attention :


STELLIA


Stellia propose de créer son propre IA. Pour faire simple, l’outil absorbe l’ensemble de votre corpus de connaissances (pages web, textes, audio, vidéos, images, documents, process, bibles…). Il génère ensuite un assistant sur mesure qui est donc entrainé par vos propres contenus. L’outil peut ainsi répondre à des questions (du genre "Quel produit de notre gamme est le plus adapté pour"…) mais aussi générer des exercices, des résumés, etc.

J’y vois une intéressante possibilité de répondre aux apprenants en temps réel avec du contenu spécifique et ultra pertinent puisque c’est le vôtre. La plaquette revendique d’ailleurs le slogan suivant « Ne laissez jamais de questions sans réponses ».

Les moins ? Apparemment générer sa propre IA, ça coute cher…


EDTAKE


Edtake propose d’utiliser l’IA comme assistant pédagogique. Pour la faire simple, l’outil se nourrit de votre contexte, problématiques, objectifs, attentes + vos ressources déjà existantes + le reste, pour vous proposer des ingénieries pédagogiques. Il peut également générer des activités pédagogiques associées. J’ai pu faire une démonstration sur le salon c’est assez intéressant. Ma demande concernait une formation orientée relation client. Le cadrage de projet pour une formation soft skills était un peu laborieux mais les propositions intéressantes. En revanche les activités proposées sont de l’ordre de l’évaluation de connaissances (formatives ou sommatives), pas de jeux de rôle par exemple. Le twist ? Edtake propose de mettre en relation le commanditaire avec un freelance, Ingénieur Pédagogique ou autre, qui vient compléter l’outil en apportant le supplément d’âme (et d’expérience) qu’il manque aux dispositifs proposés. Un peu d’IA, un peu d’humain – ce n’est pas ça la clef finalement ?



Ensuite je suis allée voir du côté des serious game et solutions immersives. Mes critères étaient très précis : il me fallait une solution qui produise du jeu/activité immersive, diffusés via casque VR éventuellement mais surtout WEB, avec des graphismes élégants, compatibles avec LMS permettant de faire de la remonter de data et dont l’éditeur soit ok pour construire les scénarii pédagogiques avec nous. Oui je sais, l’exigence nous perdra ! J’ai trouvé deux partenaires qui semblent cocher ces cases :


AUDACE


Audace Digital Learning revendique 25 ans d’existence dans l’apprentissage ludique et immersif. Ils proposent e-learning, serious game, outils de simulation, simulateurs, etc. Principalement présent dans les secteurs de l’industrie, de la logistique et de la santé, leur expertise semble parfaitement transposable à d’autres secteurs pour des expériences d’apprentissage engageantes, même en retail.


SUCCUBUS


Succubus se revendique comme le leader européen dans la conception et le développement de serious game sur mesure en Europe. Leur force semble résider dans l’intégration du processus de A à Z du jeu, ingénierie, design, conception, production, développement… Ils ont notamment dans leur équipe des artistes 2D et 3D semblant garantir une belle palette d’exécution graphique. Plusieurs possibilités dans les créations : escape game, serious game, simulation. Un scénario m’a particulièrement tapé dans l’œil : un jeu de simulation de gestion d’une structure avec prises de décisions. Une piste pour former nos responsables de boutique à la gestion de leur point de vente de manière innovante ?

 

Cette édition du salon a été davantage survolée de mon côté, nos besoins sont de plus en plus précis ce qui limite l’exploration, mais c’est toujours un plaisir d’aller à la rencontre des acteurs des technologies de l’éducation.


Racontez-nous votre salon en commentaires 😊

24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page